L'actualité immobilière de Kris Immobilier
25 fév

Après l’achat d’une maison en vente à Saâcy-sur-Marne, utilisez l’amendement Bourquin pour changer d’assurance emprunteur

AdobeStock_90052848

Si vous êtes nouvellement propriétaire d’une maison à Saâcy-sur-Marne, vous avez sûrement souscrit un prêt et l’assurance emprunteur qui va avec. Il se pourrait que celle-ci vous coûte, surtout si vous avez signé avec l’assurance de votre banque ! Pourtant ce qui est surprenant, c’est que 2 emprunteurs sur 10 pensent ne pas avoir d’assurance sur leur crédit ou ne s’en souviennent pas ! Et près de 85% ont signé avec l’assurance de leur banque, ce qui est loin d’être la solution la plus économique…   » Ce qui est le plus étonnant, c’est que ce sont les moins de 35 ans qui sont les plus nombreux à penser ne pas en avoir, alors qu’ils représentent la catégorie qui aurait le plus intérêt à prêter attention à ce produit ou à son coût lorsqu’ils s’engagent dans un crédit immobilier « , remarque Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com.

Cette réalité est regrettable, car il y a de nos jours un moyen de faire baisser le coût de son crédit (si on n’a pas fait jouer la concurrence pour trouver une meilleure d’assurance à la souscription du prêt). En effet, depuis le 1er janvier, la résiliation annuelle de l’assurance de prêt est accessible pour tous les emprunteurs, quelle que soit la date de souscription de leur crédit. Le Conseil constitutionnel s’est prononcé ce jour sur la validité de l’amendement Bourquin, une mesure permettant à tout emprunteur, peu importe la date de souscription de son crédit, de changer chaque année de contrat d’assurance emprunteur. Vous voulez renégocier le contrat sur votre maison à Saâcy-sur-Marne ? Faites-le, vous en avez parfaitement le droit !

Pour rappel : l’amendement Bourquin (l’article 10 de la loi du 21 février 2017) de la loi Sapin 2 avait ouvert le droit à la résiliation annuelle, au-delà de 1 an, pour tous les contrats à partir de mars 2017. Le stock de contrats plus anciens devant, lui, attendre pour bénéficier de ce droit le 1er janvier 2018. Seule obligation : il faut que les garanties soient au moins équivalentes à ce que proposait l’ancien contrat.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée